© sentenza

  • Facebook Social Icône
  • Instagram

Version print : 1 rouleau imprimé de 30 cm x 30 cm monté sur une machine qui permet de le dérouler 75 cm x 48 cm

100 pages A4 stylo blanc sur papier noir - 2017

Ce dessin long de 30 mètres est sans fin: il n’y a ni première ni dernière image. C’est le rêve du Narcoleptique en noir et blanc qui passe et repasse en boucle jour et nuit, soudain s’arrête puis reprend là où il l’avait abandonné pour quelques instants de conscience éveillée. Ce projet se lit à l’aide d’une machine spécialement conçue qui fait défiler les visuels sur commande. Il invite le spectateur à être partie prenante du rêve, à prendre le contrôle du personnage atteint de narcolepsie en décidant de poursuivre ou d’interrompre le processus onirique. Une installation complétée en web par le film d’animation que l’on peut visionner en scroll. Dans ce cas, le spectateur peut en élaborer la vitesse et le rythme.